Calendrier

Sep
20
jeu
Soirée de la Démocratie @ Cinéma du Parc
Sep 20 @ 6:30 – 10:00
Soirée de la Démocratie @ Cinéma du Parc | Montréal | Québec | Canada

Le CÉCD est heureux de présenter sa première édition de la Soirée de la Démocratie: films, débats et recherches sur la situation de la démocratie au Canada. L’événement aura lieu le Jeudi 20 Septembre au Cinéma du Parc de 18h30 à 21h.

 

 

VOUS DEVEZ RÉSERVER VOTRE BILLET SUR EVENTBRITE AVANT LE 18 SEPTEMBRE: https://www.eventbrite.com/e/democracy-night-soiree-de-la-democratie-tickets-49486801355?aff=affiliate1

L’événement est GRATUIT et OUVERT À TOU.T.E.S

Agenda:

  • Mot de Bienvenue (Alexandre Sheldon)
  • 18:30 – 19:15 Projection de films documentaires (Modérateur: Jonathan Montpetit, journaliste CBC)
    • Right on the Rise de Benjamin Aloi et Carlo Mole
    • Prête pas prête de Gabriella Quesnel-Olivo
  • 20:10 – 21:00 Réception

Résumé des films présentés

“Right on the Rise”, par Benjamin Aloi et Carlo Mole (McGill University)

  • Horrified by the 2017 Québec City mosque shooting, a university student sets out to learn more about Canada’s rising extremist groups.

“Prête pas prête”, par Gabriella Quesnel-Olivo (UQAM)

  • Québec, printemps 2018.  Rosalia s’apprête à retrouver ses amies mexicaines autour d’un brunch mensuel. Soulevant des enjeux sociaux, éthiques, culturels et émotionnels, le documentaire explore l’expérience d’immigrantes qui sont venus à Québec par choix.

Nos partenaires: Apathy Is Boring, CIVIX, Elections Canada, Emilie BG, Love Lux, Main Film, Rapide Blanc, SSHRC, Synopsis, RIDM, Samara, Inspire Democracy

Sep
27
jeu
Renewal of the Canadian Senate: Where to from here? @ Rideau Club
Sep 27 @ 8:15 – 4:30
Renewal of the Canadian Senate: Where to from here? @ Rideau Club | Ottawa | Ontario | Canada

Le CÉCD est heureux de co-sponsoriser l’événement du Institute for the Research on Canadian Policy :

Renewal of the Canadian Senate: Where to from here?

Où et quand: Jeudi 27 Septembre 2018 de 8h15 à 16h30. Rideau Club, 99 Bank Street, Ottawa.

Programme:

8h15 – 8h45 Enregistrement et petit déjeuner continental

8h45 – 9h Remarques d’ouverture

  • Graham Fox (Institute for Research on Public Policy)

9h – 10h15 Session 1: Point sur les changements du Gouvernement Trudeau

10h15 – 11h15 Session 2: Impact sur les processus législatifs et les relations avec la Chambre des Communes

11h15 – 11h30 Pause

11h30 – 12h30 Session 2: Impact sur les prises de décisions et les relations avec le Gouvernement

12h30 – 14h Lunch: Keynote par l’Honorable Karina Gould, Ministre des Institutions Démocratiques

14h – 15h Session 4: Représentation Régionale

15h – 14h15 Session 5: Résumé et futures étapes

4h15 – 16h30 – Remarques de clôture

  • Graham Fox (Institute for Research on Public Policy)

Cliquez ici pour voir le programme détaille: Program Senate Renewal

Toutes et tous sont les bienvenu.e.s!

Voix du terrain politique: les candidates parlent de parité @ Salle 232, Pavillon Leacock, McGill University
Sep 27 @ 6:00 – 8:00
Voix du terrain politique: les candidates parlent de parité @ Salle 232, Pavillon Leacock, McGill University | Montréal | Québec | Canada

Le Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique présente:

Voix du terrain politique: les candidates parlent de parité*

 

Hôtes / Organisatrices: Dr Edana Beauvais (chercheure postdoctorale à l’Université) McGill et l’Hon. Eleni Bakopanos, PC et  Membre du Parlement Parliament (1993-2006), Vice Présidente de À Voix Égales Québec, et Présidente Honoraire L’Association des femmes diplômées de l’Université McGill.

Où et quandJeudi 27 Septembre 2018 de 18h a` 20h à l’Université McGill, pavillon Leacock, salle 232.

Détails de l’événement : Joignez-vous à notre événement “Voix du terrain politique: les candidates parlent de parité”, une table ronde sur les femmes candidates au Québec. Lors de cette table ronde, les candidates—comprenant Marie-Josée Forget (Québec Solidaire), Catherine Fournier (Parti Québécois), Manon Gauthier (Coalition Avenir Québec), Apostolia Petropoulos (Nouveau Parti Democrate du Québec), et Marwah Rizqy (Parti Liberal du Québec)—seront invitées à partager leurs expériences personnelles en politique et à offrir des suggestions concernant la sous- représentation des femmes en politique. À la suite des présentations, Eleni Bakopanos animera une conversation avec les panélistes, avant de laisser la place à une période de questions de l’audience.

* L’événement est BILINGUE (la plupart des conférences seront données en français)

Cet événement est co-sponsorisé par L’Association des femmes diplômées de l’Université McGill, le Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique (CÉCD),À Voix Égales Québec

Oct
15
lun
CÉCD Séminaire méthodologique: Analyzing and Visualizing Social Media Data @ Henry F.Hall Building Boulevard de Maisonneuve Ouest H1220 Montreal, QC H3G 1M8
Oct 15 @ 9:00 – 12:00
CÉCD Séminaire méthodologique: Analyzing and Visualizing Social Media Data @ Henry F.Hall Building  Boulevard de Maisonneuve Ouest  H1220  Montreal, QC H3G 1M8 | Montreal | Quebec | Canada

Le Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique présente une atelier méthodologique par:

Dr. Axel Bruns (Queensland University of Technology)

Training workshop on collection, analysis and visualization of social media data using tableau *

Où et quand: Lundi 15 Octobre 2018 de 9h à 12h. Pavillion Henry F.Hall, Boulevard de Maisonneuve Ouest, H1220, Montreal, QC H3G 1M8.

Billets disponibles sur Eventbritehttps://www.eventbrite.ca/e/analyzing-and-visualizing-social-media-data-tickets-50179472152?utm_term=eventurl_text

À propos de l’atelier: Particulièrement lorsque l’on travaille avec une large quantité de données provenant des médias sociaux, les méthodes mixtes et quantitatives qui mettent de l’avant des représentations visuelles des « big data » sont indispensables dans tout processus analytique. Ce séminaire méthodologique sur l’analyse de données et la visualisation se concentre sur de nouveaux outils et méthodes en utilisant comme exemple des données issues de Twitter. Ce séminaire introduit les participants au logiciel « open source » Twitter Capture and Analysis Toolkit (TCAT), un outil utile et pertinent pour la collecte de données issues de Twitter, et au logiciel d’analyse de données Tableau qui est un outil très intéressant pour la visualisation de grandes quantités de données. Les compétences acquises dans ce séminaire sont aussi transférable si l’on travaille avec d’autres bases de données très larges issues d’autres médias sociaux, ou d’autres sources.

À propos de Dr Axel Bruns: Dr Axel Bruns est Professeur au Digital Media Research Center à Queesland University of Technologie à Brisbane, Australie, et était l’inspecteur en chef du ARC Center of Excellence for Creative Industries and Innovation (CCi). Il est Président de l’Association of Internet Researchers. Bruns est l’auteur de Blogs, Wikipedia, Second Life and Beyond: From Production to Produsage (2008) et de Gatewatching: Collaborative Online News Production (2005), et co-auteur de Twitter and Society (2014), A Companion to New Media Dynamics (2012) et Uses of Blogs (2006). Bruns est un expert de l’impact de la création de contenu par les utilisateurs, et ses recherches actuelles se concentrent sur l’étude de la participation des utilisateurs sur les médias sociaux comme Twitter, particulièrement dans le contexte d’événements graves. Son blogue de recherche est ici http://snurb.info/, son Twitter est @snurb_dot_info. Pour plus d’information sur ses recherches sur les médias sociaux, veuillez vous rendre ici http://mappingonlinepublics.net/.

*L’atelier sera donné en anglais

Vous êtes toutes et tous les bienvenu.e.s!

Pour plus d’informations sur nos autres événements et séminaires, veuillez visiter: http://csdc-cecd.ca/events/events-draft/

Oct
18
jeu
CSDC Atelier méthodologique: The Pathways to Prosperity Partnership: Challenges and Opportunities of a National Partnership on Immigration @ Salle D-427, Marie-Victorin Building, Université de Montréal
Oct 18 @ 4:00 – 6:00
CSDC Atelier méthodologique: The Pathways to Prosperity Partnership: Challenges and Opportunities of a National Partnership on Immigration @ Salle D-427, Marie-Victorin Building, Université de Montréal | Montreal | Quebec | Canada

Le Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique présente une atelier méthodologique par

Victoria Esses (University Western Ontario)

The Pathways to Prosperity Partnership: Challenges and Opportunities of a National Partnership on Immigration*

Où et quand? Jeudi 18 Octobre 2018, de 16h à 18h. Salle D-427, Marie-Victorin Building, Université de Montréal

Plus d’informations sur l’atelier à venir prochainement.

*L’atelier sera donné en anglais

Tout le monde est bienvenue!

Pour en savoir plus sur les autres séminaires et événements du CÉCD, visitez http://csdc-cecd.ca/fr/evenements-du-cecd/

Oct
19
ven
Série de Conférences: Victoria Esses @ Salle D-427, Pavillon Marie-Victorin, Université de Montréal
Oct 19 @ 3:00 – 5:00
Série de Conférences: Victoria Esses @ Salle D-427, Pavillon Marie-Victorin, Université de Montréal | Montreal | Quebec | Canada

Le Centre pour l’étude de la Citoyenneté démocratique présente:

Victoria Esses (University of Western Ontario)

Représentation médiatique des réfugiés : nature et conséquences*

Pour en savoir plus sur Victoria Esses: cliquez ici

Où et Quand: Vendredi 19 Octobre, de 15h00 à 17h00. Salle D-427, Pavillon Marie-Victorin, Université de Montréal.

Résumé : Les politiques de réinstallation des réfugiés et là façon dont ils sont traités sont des enjeux souvent controversés qui soulèvent malaise et incertitude. Dans ce contexte, les médias pourraient créer un discours alarmiste en représentant les demandeurs du statut de réfugié comme des « ennemis à nos portes » qui cherchent à envahir l’Occident et à profiter de notre générosité. Même si certains avancent que de tels messages contribuent à déshumaniser les réfugiés, il y a peu de preuves tangibles pour appuyer cette idée. Dans cette présentation, je décrirai notre programme de recherche visant à combler cette lacune, lequel se fonde sur des expériences pour étudier les effets et les conséquences du portrait que brossent les médias des réfugiés sur la déshumanisation de ceux-ci. Elle proposera également des stratégies pour pallier cette déshumanisation.

*La conférence sera donnée en anglais

Cet événement sera diffusé en direct sur notre page Facebook: : https://www.facebook.com/CECD.CSDC/

Pour en savoir plus sur la Série de conférences CÉCD, visitez le http://csdc-cecd.ca/fr/events/csdc-speaker-series-fr/

Cette série de conférences est financée par le Centre pour l¹étude de la Citoyenneté démocratique (http://csdc-cecd.ca/) lui-même financé par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Nov
2
ven
CÉCD Séminaire méthodologique: Why Replications Do Not Fix the Reproducibility Crisis: A Model and Evidence from a Large-Scale Vignette Experiment @ Salle C-4019,Pavillon Lionel Groulx, Université de Montréal
Nov 2 @ 11:00 – 12:00
CÉCD Séminaire méthodologique: Why Replications Do Not Fix the Reproducibility Crisis: A Model and Evidence from a Large-Scale Vignette Experiment @ Salle C-4019,Pavillon Lionel Groulx, Université de Montréal | Montréal | Québec | Canada

Le Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique présente une atelier méthodologique par

James Druckman (Northwestern University)

Why Replications Do Not Fix the Reproducibility Crisis: A Model and Evidence from a Large-Scale Vignette Experiment*

Où et quand? Vendredi 2 Novembre, de 11h à 12h. Salle C-4019,Pavillon Lionel Groulx, Université de Montréal.

Plus d’informations sur l’atelier à venir prochainement.

*L’atelier sera donné en anglais

Tout le monde est bienvenue!

Pour en savoir plus sur les autres séminaires et événements du CÉCD, visitez http://csdc-cecd.ca/fr/evenements-du-cecd/

Série de Conférences: James Druckman @ Salle C-6070-9, Pavillon Lionel Groulx - Université de Montréal
Nov 2 @ 3:00 – 5:00
Série de Conférences: James Druckman @ Salle C-6070-9, Pavillon Lionel Groulx - Université de Montréal | Montréal | Québec | Canada

Le Centre pour l’étude de la Citoyenneté démocratique présente:

James Druckman (Northwestern University)

Analyse de la polarisation affective*

Pour en savoir plus sur James Druckman: cliquez ici

Où et Quand: Vendredi 2 Novembre, de 15h00 à 17h00. Salle C-6070-9, Pavillon Lionel Groulx, Université de Montréal.

Résumé : Les Américains sont de plus en plus polarisés sur le plan affectif; plus que jamais, les républicains détestent les démocrates, et vice versa. Bien que cette tendance soit claire, de nombreuses questions demeurent : si les partisans vont trop loin, et deviennent féroces, la tendance à la polarisation affective pourrait-elle être renversée? Les gens détestent-ils autant les partisans du parti adverse que les membres de son élite? L’hostilité des partisans a-t-elle un effet important sur les décisions non politiques quotidiennes? Cet effet ressemble-t-il à de la discrimination raciale ou a-t-il un lien avec celle-ci? Lors de cette conférence, chacune de ces questions sera analysée en s’appuyant sur des recherches portant sur ces sujets.

*La conférence sera donnée en anglais

Cet événement sera diffusé en direct sur notre page Facebook: : https://www.facebook.com/CECD.CSDC/

Pour en savoir plus sur la Série de conférences CÉCD, visitez le http://csdc-cecd.ca/fr/events/csdc-speaker-series-fr/

Cette série de conférences est financée par le Centre pour l¹étude de la Citoyenneté démocratique (http://csdc-cecd.ca/) lui-même financé par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Nov
9
ven
Pour en finir avec les fausses nouvelles:  L’avenir des politiques et des pratiques en éducation aux médias @ BAnQ
Nov 9 @ 6:00 – Nov 10 @ 4:30
Pour en finir avec les fausses nouvelles:  L'avenir des politiques et des pratiques en éducation aux médias @ BAnQ | Montréal | Québec | Canada

Le Centre pour l’Étude de la Citoyenneté Démocratique est heureux de co-sponsoriser l’événement:

Pour en finir avec les fausses nouvelles:  L’avenir des politiques et des pratiques en éducation aux médias

HôtesThierry Giasson, Groupe de Recherche en Communication Politique

Où et Quand: 9 et 10 Novembre, Grande Bibliothèque, Montréal.

INSCRIPTIONS JUSQU’AU 26 OCTOBRE 2018https://media-education2018.teluq.ca/fr/inscription.php

À propos de l’événement: La diffusion à large échelle d’informations peu fiables, voire trompeuses, participe à un climat de méfiance envers les médias et contribue à l’apathie civique. Elle s’inscrit dans un contexte de transformation médiatique accélérée et elle soulève des questionnements à propos de la capacité des divers auditoires à procéder à une analyse critique du travail journalistique et de l’information.

Le contexte à l’intérieur duquel s’inscrivent les discussions sur les fausses nouvelles est particulier. Les médias traditionnels sont confrontés à une crise économique et politique majeure. La confiance du public envers les journalistes a atteint des niveaux historiquement bas, alors que les modèles économiques sur lesquels repose la production journalistique s’effondrent et que les décideurs politiques alimentent la suspicion envers les institutions phares du journalisme. Cette crise se déploie alors que le spectre de connaissances et de compétences nécessaires à l’évaluation critique de l’information journalistique s’étend et se complexifie considérablement. Une telle évaluation requiert désormais des auditoires qu’ils disposent de compétences en recherche et en analyse de l’information, qu’ils maitrisent les bases de l’économie politique de la production et de la circulation de l’information au sein d’environnements numériques complexes, qu’ils comprennent le fonctionnement des plateformes de diffusion de l’information, et qu’ils disposent d’une certaine connaissance des normes et des genres journalistiques. La prolifération des fausses nouvelles s’inscrit donc dans un contexte de crise où l’on redécouvre et reconsidère la question des compétences nécessaires à l’analyse critique du travail journalistique et de l’information.

L’événement Pour en finir avec les fausses nouvelles intègrera ces considérations et proposera des recommandations concrètes pour renforcer les politiques publiques et les pratiques en éducation aux médias. Ilréunira des éducateurs et des éducatrices, des journalistes, des décideurs et des décideuses politiques, des universitaires, des militants et des militantes, des membres du public, ainsi que des experts et des expertes au cours de deux journées d’activités.

Ces deux journées auront pour objectif de faire émerger des discussions qui dépasseront la question des fausses nouvelles pour examiner les pratiques, les politiques, les programmes et les outils développés au Québec, au Canada et dans le monde en éducation aux médias.

Les activités organisées comprendront une conférence d’ouverture et deux séances plénières. Des ateliers simultanés seront dirigés par des animateurs et des animatrices afin d’aborder les questions qui guident cet événement et de proposer des recommandations concrètes en matière d’éducation aux médias. Toutes les présentations et discussions seront traduites simultanément en français et en anglais.

Le programme est disponible ici: https://media-education2018.teluq.ca/fr/programme.php

Toutes et tous sont les bienvenu.e.s!

Cet événement est co-sponsorisé par le CÉCD, le Groupe de Recherche en Communication Politique de l’Université Laval, le Canada Research Chair Media Education and Human Rights, Université Téluq, le Centre d’Étude sur les Médias et Bibliothèque et Archives Nationales du Québec

Nov
16
ven
Série de Conférences: Elizabeth Suhay @ Salle 404 - Thomson House
Nov 16 @ 3:00 – 5:00
Série de Conférences: Elizabeth Suhay @ Salle 404 - Thomson House | Montréal | Québec | Canada

Le Centre pour l’étude de la Citoyenneté démocratique présente:

Elizabeth Suhay (American university)

Comment les Américains de gauche et de droite expliquent les inégalités socioéconomiques*

Pour en savoir plus sur Elizabeth Suhay, cliquez ici

Où et Quand: Vendredi 16 Novembre, de 15h00 à 17h00. Salle 404, Thomson House, Université McGill.

Résumé : De plus en plus, les chercheurs montrent que les Américains de gauche et de droite ne s’entendent non seulement pas sur les politiques à mettre en œuvre, mais également sur leurs croyances factuelles en matière de politique. Dans cette présentation, j’avance qu’il y a une énorme différence entre la gauche et la droite aux États-Unis en ce qui concerne les causes attribuées aux inégalités socioéconomiques, une différence sous-estimée et peu étudiée. À partir de données provenant de deux sondages originaux menés auprès d’élus aux États-Unis, je traiterai d’abord de la popularité de différentes causes — éthique de travail, intelligence, discrimination, inégalités structurelles et culture — pour expliquer pourquoi certaines personnes et certains groupes sociaux ont un revenu plus faible et moins de richesse. J’expliquerai ensuite que les causes attribuées par la gauche (démocrates, libéraux, partisans de Clinton et de Sanders) et par la droite (républicains, conservateurs, partisans de Trump) divergent grandement, la discrimination (cause privilégiée par la gauche) et l’éthique de travail (cause privilégiée par la droite) présentant les plus grandes différences. Finalement, j’analyserai si ces divergences relèvent de l’idéologie politique ou des différences de coalition. Certains considèrent que ces divergences proviennent de valeurs fondamentalement différentes : les gens de gauche ont tendance à soutenir les programmes sociaux, considérant que la société est responsable des inégalités économiques, alors que les gens de droite souhaitent limiter les interventions du gouvernement en matière d’économie, considérant les individus comme responsables de leur sort. Cette conclusion est toutefois prématurée, puisque les groupes marginalisés ciblés par ces études (notamment les Noirs et les femmes) sont associés à la gauche. Si la gauche « trouve des excuses » pour les personnes bénéficiant de moins de ressources, et la droite les considère comme « responsables » de leur sort, c’est peut-être par affinité (ou par manque d’affinité) avec celles-ci, et non pour des raisons idéologiques. Ainsi, j’invite les participants à se demander pourquoi certains groupes plus à droite se trouvent désavantagés par rapport à d’autres : les milieux ruraux (par rapport aux milieux urbains), les Blancs (par rapport aux Asiatiques), les personnes dans des États rouges (par rapport aux États bleus). La tendance de la droite à considérer les gens comme responsables de leur sort diminue-t-elle lorsque les groupes en question sont des alliés sur les plans politique et social? Si c’est le cas, les causes attribuées aux inégalités, bien que pas nécessairement malhonnêtes, dépendraient plus de l’identité sociale que de l’idéologie.

*La conférence sera donnée en anglais

Cet événement sera diffusé en direct sur notre page Facebook: : https://www.facebook.com/CECD.CSDC/

Pour en savoir plus sur la Série de conférences CÉCD, visitez le http://csdc-cecd.ca/fr/events/csdc-speaker-series-fr/

Cette série de conférences est financée par le Centre pour l¹étude de la Citoyenneté démocratique (http://csdc-cecd.ca/) lui-même financé par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).