Étudiants invités

Étudiants en visite 2018 – 2019

Septembre 2018 – Décembre 2018
Willy Atangana
Étudiant au Doctorat
Département de Sciences Politiques, Université de Navarre
Willy Atangana étudie la relation entre la société (confiance sociale), l’économie (croissance) et la politique (qui gagne les élections). D’une certaine façon, il tente de prouver que ces trois éléments ne travaillent pas ensemble, c’est pourquoi on peut parler de l’impossible trinité de la démocratie. Willy Atangana est étudiant au Doctorat à l’Université de Navarra à Pampelune, Espagne.

 

Étudiants en visite 2017-2018

Avril 2018 – Juin 2018
Ion Pagoaga Ibiricu
Étudiant au doctorat
Département de science politique et sociale, European University Institute
Ion Pagoaga Ibiricu étudie la politique territoriale comparative en mettant l’accent sur le sécessionnisme et le changement du système des partis. Il occupe un poste de doctorant à l’European University Institute depuis 2015 et a également été chercheur invité à l’École des sciences sociales et politiques de l’Université d’Edimbourg
.

Février 2018 – Avril 2018
Christian Schimpf
Étudiant au doctorat
Science Politique, Université de Mannheim
Christian Schimpf étudie le populisme, le comportement de vote et l’opinion publique comparative. Il est candidat au doctorat à l’école doctorale de l’Université de Mannheim depuis 2015 et a été chercheur invité à l’Université d’Aarhus (Danemark). Il travaille actuellement en tant que spécialiste du traitement des données avec le projet d’étude comparative des systèmes électoraux à l’institut GESIS Leibniz pour les sciences sociales.
.

February 2018 – May 2018
Dieter Stiers
Étudiant au doctorat
Centre for Political Science Research, KU Leuven (Belgique)
Dieter Stiers est un doctorant de la Research Foundation Flanders (FWO) au centre de recherche en sciences politiques de l’université de Leuven. Il s’intéresse principalement aux élections et au comportement électoral, plus particulièrement aux causes et conséquences de la volatilité électorale et la théorie du vote rétrospectif.
.

Étudiants en visite Année Académique 2016 – 2017

s200_corinna.kr_ber17 mai, 2017 – 28 mai, 2017
Corinna Kröber
Sciences politiques, Université de Salzbourg
Corinna étudie la représentation des minorités ethniques et des femmes dans les démocraties occidentale. Elle occupe un poste de chercheuse doctorante à l’Université de Salzbourg (Autriche) depuis 2014 et a été chercheuse invitée à l’institut universitaire européenne (Florence, Italie) et à l’American University (Washington, D.C., États-Unis).

 

Remond-A-147pxDu 10 avril 2017 au 21 mai 2017

Alexandra Remond (Sciences politiques, Université d’Édimbourg)
Étudiante au doctorat en science politique à l’Université d’Édimbourg, Alexandra Remond s’intéresse au sécessionnisme et aux référendums sur l’indépendance. Elle a été assistante de recherche pour un projet sur la réforme constitutionnelle au Royaume-Uni après le référendum sur l’indépendance de l’Écosse. Elle détient une maîtrise (MPhil) en relations internationales et politiques de l’Université de Cambridge. Elle a aussi travaillé au sein de deux centres de recherche spécialisés sur le fédéralisme et le partage de pouvoir à l’Université d’Aberdeen.

lynn2

De septembre 2016 à août 2017

Jinglin Song (Université des Sciences Électroniques et de la Technologie de Chine)

Jinglin Song (Doctorant à l’Université des Sciences Électroniques et de la Technologie de Chine) travaille en science politique sur la lutte à la corruption, la base populaire des partis politiques et l’identité politique en ligne.

Étudiants en visite Année Académique 2015 – 2016

DIGITAL CAMERA

1 avril 2016 à 4 mai 2016

Cesar Guzman-Concha (Scuola Normale Superiore – Florence, Italy)

Cesar Guzman-Concha est un Research Fellow à la Scuola Normale Superiore (Florence, Italie), au Center of Social Movement Studies (COSMOS). Auparavant, il était chercheur postdoctoral à la Freie Universität Berlin. Les intérêts de recherche de Cesar portent sur les mouvements sociaux radicaux, l’interaction entre mouvements sociaux et partis politiques, l’effet de l’activisme politique sur les politiques publiques et les méthodes de recherche «configurationnelles». Il travaille actuellement sur un projet comparatif (avec Donatella Della Porta) portant sur la manière dont les organisations populaires parviennent à changer les politiques publiques. Le projet compare les mouvements étudiants récents dans quatre pays.

pic Sergio Lo Lacono

1 mars 2016 à 30 avril 2016

Sergio Lo Iacono (University of Essex)

Sergio Lo Iacono est candidat au doctorat (financé par l’Economic and Social Research Council) au département de sociologie de l’Université d’Essex. Ses recherches portent sur la confiance, la cohésion sociale, les dilemmes d’action collective et les réseaux sociaux.

Ralf Esperschidt pic

15 février 2016 à 22 avril 2016

Ralf Esperschidt (University of Heidelberg)

Ralf Esperschidt est un étudiant de premier cycle à l’Université d’Heidelberg. Pendant ses études en science politique, il a aussi suivi des cours à l’Université Goethe de Francfort et à Sonoma State University. Ses intérêts de recherches portent sur la politique étrangère américaine, les études européennes comparées et les conflits internationaux.

Alexander Wuttke pic

février 2016 à avril 2016

Alexander Wuttke (University of Mannheim)

Alexander Wuttke est un étudiant au doctorat à l’Université de Mannheim en Allemagne. Sa dissertation porte sur le vote en tant que devoir citoyen et sur les relations entre les normes et le comportement politique en général. Il travaille présentement sur un sondage sur les membres de partis politiques allemands et sur une étude expérimentale sur l’effet d’envois postaux provenant de groupes d’intérêts sur les attitudes politiques des citoyens. Ses intérêts de recherche portent sur la psychologie, les études électorales et les partis politiques.

Justin Park

septembre 2015 à septembre 2016

Justin Park (Programme Fulbright)

Justin est titulaire d’un bac en sciences politiques et relations internationales et une mineure en français de l’Université de Californie Los Angeles (2012 ). Il a travaillé comme assistant de recherche à l’Institut coréen de l’Unification nationale, un institut qui examine les tendances actuelles dans les relations entre la Corée du Nord et la Corée du Sud. L’année suivante, il a rejoint le Corps de la paix et a servi au Cameroun pendant deux ans comme professeur d’anglais et de musique dans une école secondaire locale. Il a également organisé une campagne dans toute la ville pour la Journée mondiale de lutte contre le sida qui a testé 1000 habitants et sensibilisé le public sur les dangers et les méthodes de prévention. Comme un étudiant visiteur Fulbright indépendant, il travaille sur un projet de recherche sur la naturalisation des immigrants africains au Québec.

Leonor Flores

juin 2015 à février 2016

Leonor Flores (Université de Barcelone)

Leonor Flores est chercheur dans le projet du programme politique espagnol à l’Université de Barcelone. Elle détient un baccalauréat en journalisme et en science politique (Université autonome de Barcelone) et une maitrise en analyse politique et en évaluation institutionnelle (Université de  Barcelone). Elle travaillait comme journaliste des médias (journaux et radio) et des bureaux de presse dans les institutions privé et publique.
Actuellement, Flores développe sa thèse sur la couverture médiatique de la corruption dans les entreprises dans les journaux espagnols et canadiens. Ses intérêts de recherche comprennent : la communication politique, le programme politique, les médias et la corruption.

Felipe Colome

septembre 2015 à août 2016

Felipe Colomé (Université féderale de Rio Grande do Sul, au Brésil)

Je suis un étudiant en doctorat en sociologie à l’Université fédérale de Rio Grande do Sul, au Brésil. J’ai fait des études sur le consumérisme politique au sud du Brésil pendant ma maitrise en sciences sociales. Dans ce travail, j’ai examiné des modes de consommation de mouvement de l’économie solidaire. Pour ma dissertation, j’examine des modes de consommation des végétariens dans la ville de Porto Alegre au Brésil. Pour cette recherche, j’étudie la façon dont ces modes de consommation pourrait être considérés comme des nouveaux types d’action politique. Mes intérêts de recherche comprennent la participation politique, le consumérisme politique, la sociologie de la consommation et des mouvements sociaux.

Étudiants en visite Année Académique 2014 – 2015

 

rania photo Septembre 2014 à Février 2015. 

Rania Karchoud  (Institut de Presse et des Sciences de l’Information de Tunis) Rania Karchoud une étudiante au doctorat à l’Institut de Presse et des Sciences de l’Information de Tunis. Ses recherches se concentrent sur la communication organisationnelle, les relations presse, les stratégies de communication, la communication politique, et la communication partisane

francesco_pic  Septembre 2014 à Janvier 2015. 

Francesco Visconti   (Université de Sienne) Martin Francesco Visconti est étudiant en doctorat à l’Université de Sienne. Ses recherches se concentrent sur le pouvoir de l’opinion publique et des médias italiens sur l’agenda des partis politiques ainsi sur que la réceptivité politique.

4956698-Martin Vinæs, blog  Septembre 2014 à Janvier 2015. 

Martin Vinaes Larsen   (Université de Copenhague)Martin Vinaes Larsen est étudiant au doctorat a l’Université de Copenhague. Ses recherches se concentrent sur la responsabilité électorale, l’interdépendance économique et le vote économique.

Étudiants en visite Année Académique 2013 – 2014

Elina Lindgren  février 2014 à juin 2014

Elina Lindgren (Université de Gothenburg)Elina Lindgren est une étudiante au doctorat à l’Université de Gothenburg au département de science politique.

Bolette Danckert  mai 2014

Bolette Danckert (Université de Copenhague)Bolette Danckert est une étudiante au doctorat à l’Université de Copenhague au département de science politique. Ses recherches se concentrent sur les effets de la diversité ethnique sur les attitudes interethniques et les opinions politiques.

Louise Donkor janvier 2014 à juillet 2014

Louise Donkor (Université de Liverpool)Louise Donkor est une étudiante au doctorat en études politiques et en communications à l’Université de Liverpool. Ses intérêts de recherche sont les genres, les médias et la représentation.

Tamar de Waal  septembre 2013 à janvier 2014

Tamar de Waal (Université d’Amsterdam)Tamar de Waal est une chercheure doctorale au Centre Paul Scholten à l’Université d’Amsterdam (UvA). Ses recherches portent sur la manière dont les tests d’intégration civique s’insèrent dans les démocraties libérales. Elle travaille sous la supervision du professeur M. de Wilde et de Dr. R. Pierik. Tamar a aussi un diplôme en droit international criminel (LL.M, UvA/Columbia Law School New York) et a aussi complété un baccalauréat en philosophie avec mention d’honneur (UvA, UCL).

Annika Freden  juin 2013 à décembre 2013

Annika Freden (Université Lund)Annika Freden est une étudiante au doctorat à l’Université Lund. Ses principaux intérêts de recherche sont le vote stratégique, la politique européenne contemporaine et les méthodes statistiques. Elle travaille également avec les méthodes expérimentales. Elle détient une maîtrise en science politique de l’Université de Gothenburg (2011) et a étudié la science politique à l’Université de Stirling en Écosse.