Maxime Blanchard



Université Laval

Department of Political Science
Program: MA
Supervisor: Francois Gelineau
Email: maxime.blanchard.3@ulaval.ca
Start: 2017
End: 2019





Project
Title: Le comportement législatif en contexte clientéliste : le cas colombien (titre provisoire)

La réforme électorale colombienne de 2003 a généré un éclatement partisan extrêmement élevé, un haut degré de compétition intra-partisane et un lien d’imputabilité très personnalisé entre les élus et leurs électeurs, rompant toute forme de discipline partisane. Visant à faire partiellement marche arrière et corriger les « dérives » entrainées par cette réforme, une nouvelle réforme du mode de scrutin a été mise en place en 2011. Les rares études ayant tenté d’en mesurer l’effet en viennent toutefois à des conclusions plutôt ambigües. La réduction du nombre effectif de partis est rapidement constatable, mais la littérature n’est pas claire à savoir dans quelle mesure le comportement des législateurs colombiens a été affecté par cette réforme. Les effets de cette dernière sur les pratiques clientélistes qui caractérisent le système politique colombien n’ont, quant à elles, fait l’objet d’aucune recherche. Incidemment, nous comptons utiliser les données d’appels de vote nominaux, disponibles en ligne pour la période allant de 2006 à aujourd’hui, afin de mesurer l’effet de la réforme électorale de 2011 sur le comportement législatif en Colombie. Nous cherchons donc, en premier lieu, à comprendre dans quelle mesure cette réforme a-t-elle modifié les rapports clientélistes entre élus et électeurs colombiens. Dans un deuxième temps, nous comptons mesurer de manière plus précise l’effet de la magnitude des districts électoraux sur le comportement des législateurs colombiens avant et après la réforme. En effet, la magnitude des districts électoraux possède un impact clairement démontré sur le lien d’imputabilité entre les élus et leurs électeurs et nous chercherons donc à comprendre comment cet élément se compare aux autres particularités du mode de scrutin afin de déterminer le comportement qu’adoptent les législateurs. Plus précisément, nous chercherons à analyser l’impact que cet élément précis du mode de scrutin possède sur les rapports de types clientélistes entre élus et électeurs.


Previous Awards
Bourse d'excellence du département d'histoire (UQÀM), 2015.


*/