Jean-François Godbout




Université de Montreal

Département de science politique
Addresse: PAVILLON M.CARON-L.GROULX-3200 Jean Brillant \ bur. C-4027
Tel: 514-343-6111 #54798
Courrier: jean-francois.godbout@umontreal.ca







Education
Ph.D. Université Northwestern


Recherche
Jean-François Godbout est professeur agrégé au Département de science politique de l'Université de Montréal. Il étudie les institutions politiques au Canada dans une perspective comparative, en particulier le comportement législatif. Ses travaux actuels portent sur l'analyse des discours parlementaires à la Chambre des communes et au Sénat. Il est codirecteur de la Revue canadienne de science politique et directeur de l'Observatoire des fédérations, une unité du Centre d’études et de recherches internationales (CÉRIUM).



Axes de recherche
Axe 3 : Représenter et gouverner les citoyens dans des temps critiques - After learning and practicing democratic citizenship, the next critical steps are representation and governance. Democratic institutions are key elements. They shape the norms and incentives for active citizenship and they link citizens and their representatives in ways that foster accountability, legitimacy and representation. In Québec and Canada, as well as in other countries, confidence of citizens toward the institutions is low, as many dislike the way that members of parliaments behave and consider that politicians don’t honour their promises, hence various political endeavours to reform these institutions. Research on this axis will focus on the role of electoral systems, parliaments, parliamentary debates, and political parties.



Étudiants
Florence Vallée-Dubois, Ph.D.
(Start: 2017)
Mes intérêts de recherche portent sur les effets du vieillissement de la population sur la représentation démocratique au Canada

Grégoire Saint-Martin, MA
(Start: 2016)

Monika Smaz, PhD

Malgré l’accent mis sur les réformes parlementaires dans les dernières décennies et l’introduction de nouvelles procédures législatives, la recherche sur les votes libres est assez mince au Canada. Seulement quelques études ont étudié l’effet des votes libres sur le comportement législatif. En fait, aucune étude ne s’est intéressée à analyser tous les votes libres à la Chambre des Communes du Canada depuis la Confédération. De plus, les chercheurs ont souvent analysé les votes libres dans les législatures sans théorie visant à expliquer le développement de la procédure à travers le temps ou en vue de comprendre pourquoi les chefs de parti peuvent parfois utiliser les votes libres pour éviter des conflits intrapartisans. Dans le contexte de ce projet de thèse de doctorat, je vise à répondre à ces questions concernant les votes libres à la Chambre des Communes du Canada. En utilisant une approche de rationalisme institutionaliste, je vise à développer une théorie sur les votes libres au parlement, qui expliquerait quand et pourquoi les chefs de partis décident de permettre un vote libre, et pourquoi les députés votent d’une manière particulière dans ces votes libres. Deux études de cas exploratoires et confirmatoires seront utilisées pour tester ma théorie du vote libre au parlement. La théorie sera aussi testée empiriquement au niveau macro des partis et au niveau individuel micro. Le niveau micro me permettra d’analyser les effets des votes libres sur la représentation démocratique, alors que l’analyse du niveau macro me permettra d’analyser l’effet des votes libres sur l’unité des partis politiques.

Philippe Mongrain, PhD
(Start: 2017)
Depuis les quarante dernières années, le champ de la prédiction électorale s'est considérablement enrichi, mais la plupart des modèles ont été élaborés pour les élections au Congrès ou à la présidence des États-Unis. Les régimes de type britannique, à l'instar de la majorité des démocraties, n'ont reçu jusqu'à maintenant que bien peu d'attention. Si le Royaume-Uni et l'Australie se sont vus gratifiés de quelques modèles (par exemple, Jackman et Marks 1994; Nadeau, Lewis-Beck et Bélanger 2009), on ne compte qu'une seule équation visant à prédire les résultats du parti sortant aux élections fédérales canadiennes (Bélanger et Godbout 2010) et, à notre connaissance, aucun effort n'a été entrepris dans le cas de la Nouvelle-Zélande. En outre, la prééminence des modèles américains pose la question de la transférabilité des techniques et des méthodes vers les démocraties multipartites dont la dynamique électorale diffère de la compétition que se livre le duopole démocrate-républicain (Walther 2015). Les modèles américains se bornent à estimer la part du vote revenant à l'administration en place en ignorant les voix concédées aux candidats qui n'appartiennent pas à l'un ou l'autre des deux grands partis. Cette mesure est insensée dans les régimes où plusieurs formations politiques électoralement viables se font concurrence. Ma thèse vise donc à combler certaines lacunes de la littérature en répondant à la question suivante : est-il possible de construire une série de modèles permettant de prédire, plusieurs mois à l'avance, la division des suffrages (et des sièges) entre les partis les plus importants lors des élections nationales au sein des principaux régimes de type Westminster?


Domaine d'implication
Groupe de travail: Infolettre


Publications
French Legislative Voting in the Fifth Republic
Journal: French Politics
Volume: 11
Numéro: 4
Année: 2013
Première Page: 307
Dernière Page: 331
Martial Foucault


Coalition Voting and Minority Governments in Canada
Journal: Commonwealth and Comparative Politics
Volume: 49
Numéro: 4
Année: 2011
Première Page: 457
Dernière Page: 485
Bjørn Høyland


A Vote Function Model to Forecast Canadian Federal Election Outcomes
Journal: PS: Political Science and Politics
Volume: 43
Numéro: 4
Année: 2010
Première Page: 691
Dernière Page: 699
Éric Bélanger


Economic Voting and Political Sophistication in the U.S.: A Reassessment
Journal: Political Research Quarterly
Volume: 60
Numéro: 3
Année: 2007
Première Page: 541
Dernière Page: 554
Éric Bélanger


How Sophisticated Can a Voter Be to Make Causal Attributions? A Response to Gomez and Wilson’s Comment
Journal: Political Research Quarterly
Volume: 60
Numéro: 3
Année: 2007
Première Page: 559
Dernière Page: 560
Éric Bélanger


Class, Party, and South/Non-South Differences: An Update
Journal: American Politics Research
Volume: 32
Numéro: 1
Année: 2004
Première Page: 52
Dernière Page: 67
Richard Nadeau
Richard G. Niemi
Harold W. Stanley


La dimension régionale du vote économique canadien aux élections fédérales de 1988 à 2000
Journal: Revue canadienne de science politique/Canadian Journal of Political
Volume: 35
Numéro: 3
Année: 2002
Première Page: 567
Dernière Page: 588
Éric Bélanger


Why do Parties Merge? The Case of the Conservative Party of Canada?
Journal: Parliamentary Affairs
Volume: 63
Numéro: 1
Année: 2010
Première Page: 41
Dernière Page: 65
Éric Bélanger


Language and Ideology in Congress
Journal: British Journal of Political Science
Volume: 42
Numéro: 1
Année: 2012
Première Page: 31
Dernière Page: 55
Daniel Diermeier
Bei Yu
Stefan Kaufmann


Forecasting Canadian Federal Elections
Journal: PS: Political Science and Politics
Volume: 43
Numéro: 4
Année: 2010
Première Page: 691
Dernière Page: 699


The Emergence of Parties in the Canadian House of Commons (1867-1908)
Journal: Revue canadienne de science politique/Canadian Journal of Political
Volume: 46
Numéro: 4
Année: 2013
Première Page: 773
Dernière Page: 797
Bjørn Høyland


Legislative Voting in the Canadian Parliament
Journal: Revue canadienne de science politique/Canadian Journal of Political Science
Volume: 44
Numéro: 2
Année: 2011
Première Page: 367
Dernière Page: 388
Bjørn Høyland


Turnout and Presidential Coattails in Congressional Elections
Journal: Public Choice
Volume: 157
Numéro: 1
Année: 2013
Première Page: 333
Dernière Page: 356


Uniting the Left? The Potential for a NDP-Liberal Party Merger
Journal: Reviving Social Democracy: The Near Death and Surprising Rise of the Federal NDP
Année: 2014
Frédéric Mérand
Endroit: Vancouver
Publicateur: UBC Press


Parliamentary Politics and Legislative Behaviour
Journal: Comparing Canada: Methods and Perspectives on Canadian Politics.
Année: 2014
Endroit: Vancouver
Publicateur: UBC Press


"Les élections au Québec de 1973 à 2012.”
Journal: Les Québécois aux urnes : Les partis, les médias et les citoyens en campagne.
Année: 2013
Editeurs: UdeM
Endroit: Montréal


“Le rôle des dépenses électorales.”
Journal: Les Québécois aux urnes : Les partis, les médias et les citoyens en campagne.
Année: 2013
Martial Foucault
Endroit: Montréal
Publicateur: UdeM


“Speech and Legislative extremism in the U.S. Senate.”
Journal: Do They Walk Like They Talk? Speech and Action in Policy Processes
Année: 2009
Bei Yu
Endroit: New York
Publicateur: Springer


“Le Congrès.”
Journal: Le système politique américain, Cinquième édition revue et augmentée.
Année: 2013
Harold. W. Waller


Recension de l’ouvrage “Le parlementarisme canadien. Qua- trième édition revue et augmentée de Réjean Pelletier et Manon Tremblay.”
Journal: Revue canadienne de science politique
Volume: 44
Numéro: 1
Année: 2011


"Legislative Voting in France"
Année: 2013
Martial Foucault
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Congrès de l'Association américaine de science politique


"Parliamentary Voting in Canada''
Année: 2013
Bjørn Høyland
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Congrès de l'Association américaine de science politique


The Consolidation of Parties in the Canadian House of Commons (1911-1962)
Année: 2013
Endroit: Victoria
Nom de Conférence: Canadian Political Science Association Meeting


Fench Legislative Voting.''
Année: 2012
Martial Foucault
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Midwest Political Science Association Meeting


French Legislative Voting in the Fifth Republic
Année: 2013
Martial Foucault
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Midwest Political Science Association Meeting


"The Influence Of Money In Politics"
Année: 2013
Martial Foucault
Endroit: Victoria
Nom de Conférence: Canadian Political Science Association Meeting,


The Influence of Party Loyalty on Electoral Outcomes
Année: 2012
Andrea Lawlor
Endroit: edmonton
Nom de Conférence: Congrès annuel de l'association canadienne de science politique


Agenda Control, Partisanship and Voting Unity in the Canadian House of Commons (1867-1908)
Année: 2012
Bjørn Høyland
Nom de Conférence: Congrès annuel de l'Association canadienne de sciene politique


The Quebec Paradox.'
Année: 2012
Endroit: Ottawa
Nom de Conférence: Congrès annuel de la Societé québécoise de science politique


The Influence of Party Discipline on Electoral Outcomes
Année: 2011
Endroit: Waterloo
Nom de Conférence: Canadian Political Science Association Meeting


Probability of Pivotal Vote in Multi-Candidate Plurality Elections
Année: 2011
Ludovic Rhéault
Endroit: Waterloo
Nom de Conférence: Canadian Political Science Association Meeting


``Legislative Turnover in the Canadian House of Commons (1867-2008)."
Année: 2011
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Midwest Political Science Association Meeting,


`Lawmaking for a New Nation: The Canadian House of Commons (1867-1904).
Année: 2011
Bjørn Høyland
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Midwest Political Science Association Meeting


The Probability of Pivotal Outcome in Multi-Candidate Plurality Elections.'
Année: 2011
Ludovic Rheault
Endroit: San Antonio
Nom de Conférence: Annual Meeting of the Public Choice Society


Lawmaking for a New Nation: Canadian House of Commons (1867-1878)
Année: 2010
Bjørn Høyland
Endroit: Montréal
Nom de Conférence: Canadian Political Science Association Meeting


Two Sides of the Same Coin: Polarization and Moderation in U.S. House Elections, 1972-2008.
Année: 2011
Daniel Lee
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Midwest Political Science Association Meeting


A Vote Function Model to Forecast Canadian Federal Election Outcomes
Année: 2009
Endroit: Paris/TO
Nom de Conférence: Economic Voting and VP functions symposium, l'American Political Science Association Meeting


Legislative Coalitions and Minority Governments in Canada
Année: 2009
Bjørn Høyland
Nom de Conférence: Canadian Political Science Association Meeting, Midwest Political Science Association Meeting, American Political Science Association Meeting


Measuring the Influence of Turnout on House Election Results: An Instrumental Variable Approach
Année: 2009
Nom de Conférence: Western Political Science Association Meeting, Midwest Political Science Association Meeting,


Predicting Party Group Affiliation from European Parliament Debates
Année: 2008
Bjørn Høyland
Nom de Conférence: European Consortium for Political Research Meeting of the Standing Group on the European Union,


A Matter of Degree: Policy Preferences and the Probability to Vot
Année: 2008
Avec Mathieu Turgeon
Endroit: Boston
Nom de Conférence: merican Political Science Association Meeting


The Freshman Dilemma: Legislative Behavior and Electoral Vulnerability.'
Année: 2008
Endroit: Chicago
Nom de Conférence: Midwest Political Science Association Meeting


Unity in Diversity? The Development of Political Parties in the Parliament of Canada (1867-2011)
Journal: British Journal of Political Science
Bjørn Høyland


Party Development in the Early Decades of the Australian Parliament: A New Perspective (1791-1840)
Journal: Australian Journal of Political Science
Volume: 51
Numéro: 3
Année: 2016
Première Page: 478
Dernière Page: 495


Le developpement des partis politiques au Bas-Canada (1791-1840)
Journal: La Revue d'histoire d'Amerique francaise
Volume: 70
Numéro: 1
Année: 2016
Première Page: 83
Dernière Page: 111
Eve Bourgeois


“Les institutions parlementaires.”
Journal: La politique quebecoise et canadienne : Une approche pluraliste.
Année: 2014
Endroit: Montréal
Publicateur: UQAM